fgmp Forum des Guides & Médiateurs du Patrimoine
Bienvenue sur le Forum des Guides & Médiateurs du Patrimoine!



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Engagez-vous dans le devenir des Professions du Guidage!
Réagissez sur le FGMP!
www.fgmp-forum.org
contact@fgmp-forum.org
Pour en savoir plus sur la carte unique de Guide Conférencier, cliquez ici: http://www.fgmp-forum.org/f68-guide-conferencier-carte-unique-des-avril-2012
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 142 le Mar 19 Avr 2011 - 13:55
Derniers sujets
» Besoin de conseils
Ven 1 Sep 2017 - 18:25 par ClotildeG.

» master valorisation patrimoine culturel &développement local
Jeu 12 Jan 2017 - 18:00 par seve

» Visites guidées/ateliers et jeune public: comment faire?
Ven 12 Aoû 2016 - 19:04 par Caroline

» Application smartphone
Ven 14 Aoû 2015 - 17:59 par gvivier

» Et la loi Macron alors????
Dim 2 Aoû 2015 - 12:44 par Antoine Estienne

» Licence pro GC
Dim 26 Juil 2015 - 18:13 par Esquimou

» REFUS DE DELIVRANCE DE LA NOUVELLE CARTE
Mer 24 Juin 2015 - 0:17 par florence8478

» Bonjour à tous !
Dim 14 Juin 2015 - 22:34 par mary29

» Bonjour à tous
Sam 2 Mai 2015 - 15:22 par Esquimou

» le site web "experience privée"
Mar 28 Avr 2015 - 19:22 par padoalonsa

Statistiques
Nous avons 1027 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est ClotildeG.

Nos membres ont posté un total de 9124 messages dans 1693 sujets
Forum

Partagez | 
 

 guide non-précaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
imelda
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 36
Féminin Date de naissance : 10/09/1981
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 20/05/2010
Nombre de messages : 196
Emploi : divers et variés

MessageSujet: guide non-précaires   Lun 29 Sep 2014 - 19:59

Bonjour,au gré de mes rencontres avec les differents guides ,je me rends compte que seuls les plus "anciens" (je veux dire ceux qui travaillent depuis longtemps,rien à voir avec l'âge) semblent en vivre.

Donc questions: -il faut avoir pas mal d'experience avant de pouvoir vivre de ce metier,mais c'est possible?
- ou ces guides vivaient à une époque bénie où les contrats étaient plus avantageux?

A votre avis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RogerioSilva
En visite
En visite
avatar

Age : 31
Masculin Date de naissance : 05/07/1986
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 10/04/2013
Nombre de messages : 1
Emploi : Guide conférencier

MessageSujet: Re: guide non-précaires   Mar 7 Oct 2014 - 11:53

Bonjour,
Je suis un jeune guide et je ne suis pas précaire...
Il faut peut être changer la façon de travailler pour sortir de la précarité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momoppe
Inconditionnel
Inconditionnel
avatar

Age : 47
Masculin Date de naissance : 01/01/1970
Localisation : Ile-de-france
Date d'inscription : 25/01/2009
Nombre de messages : 121
Emploi : GC

MessageSujet: Re: guide non-précaires   Mer 22 Oct 2014 - 0:39

Non,
je suis guide, et dès le début de mon activité, je n'ai jamais été précaire. On gagne plutôt bien sa vie en faisant ce que l'on aime. Que demander de plus ?
Un bémol, je suis guide à Paris.
Sans doute n'est-ce pas toujours le cas dans certaines petites villes de province.
Je pense qu'il y a suffisamment de travail dans des villes comme Paris, Marseille, Lyon, Strasbourg.
Le tout est de pouvoir être disponible. Je connais tant de guides qui ne répondent pas lorsqu'on les appelle pour leur proposer du boulot ! Et après, ce sont eux qui se plaignent de ne pas gagner assez!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosy
Habitué
Habitué
avatar

Age : 28
Féminin Date de naissance : 17/01/1989
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/01/2011
Nombre de messages : 43
Emploi : secrétaire trilingue

MessageSujet: Re: guide non-précaires   Sam 25 Oct 2014 - 23:25

Bonjour,

Je confirme qu'il n'y a pas besoin d'avoir beaucoup d'expérience pour bien gagner sa vie. J'ai travaillé pour une agence de guides dont la patronne est jeune, est guide et a monté son entreprise en partant du plus petit échelon ou elle faisait tout elle même et par la suite elle a crée son réseau et a pu employer d'autres jeunes guides ... Je pense qu'il faut trouver la bonne méthode et surtout créer son réseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imelda
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 36
Féminin Date de naissance : 10/09/1981
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 20/05/2010
Nombre de messages : 196
Emploi : divers et variés

MessageSujet: Re: guide non-précaires   Mer 29 Oct 2014 - 20:59

Bonjour,
Merci pour toutes ces reponses..rassurantes au fond.

Entendons nous:je ne me plains pas,je gagna assez avec mes activités annexes.
Je m'interrogeais juste au sujet de ceux qui n'en n'ont pas,d'activité annexes.

Et je me demandais si le cas des personnes que j'avais rencontré ici et là était representatif ou non.

Merci encore!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
béné volvo
En visite
En visite


Age : 37
Féminin Date de naissance : 09/10/1979
Localisation : bourges
Date d'inscription : 18/11/2014
Nombre de messages : 4
Emploi : vacataire

MessageSujet: Re: guide non-précaires   Mer 19 Nov 2014 - 23:18

Bonjour,

Je pense qu'avec les langues étrangères demandées voire les langues rares, et une grande ville, c'est jouable d'en vivre.

Pour avoir un réseau d'amies sur plusieurs territoires, guide conférencières cartées, guides non cartées sur des sites, et animatrices en service éducatifs, et pour moi-même (non cartée mais je voudrais bien) qui a habité, observé, travaillé en petites villes ds des départements différents, je pense pas que la majorité des guides conférenciers vivent pleinement de leur métier. Loin de là !
D'une zone à l'autre, les saisons sont plus ou moins courtes, drainent un public différent qui n'a pas tjs la même demande (le château à la montagne ça intéresse surtout les jours de pluie par ex), d'une zone rurale à la moyenne ville à la grande ville, les situations et conditions professionnelles sont totalement différentes.

Par expérience, observation et en discutant, la plupart des guides sont précaires, payées à la vacation/prestation (OT/VPAH/CMN/CG/CR/agences), les mieux loties ont un CDI de 20H par MOIS, et travaillent de mars en douceur pour finir en douceur à nouveau aux vacances de la Toussaint. Pour l'idéal cette durée, parfois c'est réduit à 4 mois de travail. Mais de Briançon à Arles, en passant par Chambéry, Annecy, la Drôme, la région Centre .... j'ai peu vu de différences : du précaire, de la galère, bcp d'énergie et aussi d'épuisement moral.
Aimer ce qu'on fait est une chose, mais dépendre en permanence de son conjoint ou se battre au quotidien pour vivre de ce que l'on aime, ça brise aussi toute motivation et vocation. C'est aussi ça la réalité d'un guide conférencier ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Estienne
Inconditionnel
Inconditionnel
avatar

Age : 32
Masculin Date de naissance : 23/08/1985
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/09/2009
Nombre de messages : 96
Emploi : étudiant

MessageSujet: Re: guide non-précaires   Ven 5 Déc 2014 - 19:45

Je ne peux qu'abonder dans le sens de Béné volvo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve
Inconditionnel
Inconditionnel
avatar

Age : 27
Masculin Date de naissance : 09/08/1990
Localisation : Grenoble (38)
Date d'inscription : 13/03/2009
Nombre de messages : 157
Emploi : Guide interprète indépendant + Guide CD2I OT Grenoble

MessageSujet: Re: guide non-précaires   Sam 6 Déc 2014 - 1:36

Bonsoir,

Il est vrai qu'il n'est pas évident de vivre de ce métier.
La plupart des guides de ma "promo" font les saisons, c'est je crois la "meilleure" situation, financièrement parlant, à part si l'on occupe un poste fixe dans tel ou tel endroit.

Mais n'aimant pas la monotonie, pour ma part, je me suis plutôt diriger sur l'autoentreprise, pour faire ce que je veux.
Au départ, simplement pour pouvoir guider si on me demandait, c'était il y a 3 ans maintenant.
J'avais un métier "alimentaire" que j'ai occupé quelques mois le temps de lancer mon activité, j'ai pu l'arrêter au bout d'un an et demi. Enfin pu, disons que j'ai pris le risque. Et là, 1 an et demi après, je tiens encore le bon bout, j'ai toujours une part de sécurité bien sûr, avec un CDII en Office de Tourisme, que j'ai cela dit réduit aussi en septembre dernier, passant à 25h/mois... mais je fait à 100% du guidage maintenant.

Je dirais donc, au terme de cette troisième année, que maintenant je vis à 60/70% de ma propre activité, chose que je n'aurais pas osé imaginer quand je me lancais !
Attention, je ne roule pas sur l'or (pour l'instant!), mais je me débrouille pas trop mal, car petit à petit j'ai des groupes d'habitués, mon réseau professionnel s'agrandit aussi... puis le bouche à oreille fait aussi son petit effet.
Et, évidemment, la diversification de mes visites, m'aident aussi forcément à faire progresser mon activité, c'est pour ça que j'ai cessé assez rapidement mon métier "alimentaire", et que j'ai dernièrement réduit mon CDII : je veux avoir le temps de multiplier les destinations et les produits, pour toucher un public plus large aussi.

Après je ne vais pas mentir, ça demande du boulot.
Le boulot de guide en lui-même n'est déjà pas de tout repos, là je ne vous apprend rien, mais il y a là en plus tout le côté "paperasse" (les devis, les factures, un peu de compta), et surtout le côté communication aussi (site internet, flyers, etc...) car les clients ne tombent pas tout seul, encore que pour l'instant j'ai pas trop à me plaindre j'ai bénéficié d'un contexte favorable qui m'a dispensé de trop démarcher au début, je commence tout juste.

Mais c'est autrement plus gratifiant quand on reçoit les groupes pour soi, en son nom, qu'on les a "en direct" ou avec un nombre d'intermédiaire limité, cela permet de personnaliser au maximum l'accueil et la visite réalisée plutôt que les "classiques" que vont vendre certaines agences sans connaitre le terrain ! Mais là je m'égare un peu du sujet... !

Donc pour résumer, oui c'est possible de guider sans précarité, même en indépendant, même hors de la capitale (car personnellement je suis perdu entre Grenoble et Lyon, et pour l'instant c'est sans Lyon que je m'en sors, car je commence tout juste à y guider, je me dis que j'ai donc une large marge de progression et que le 100% indépendant pourrait être faisable assez rapidement, pourquoi pas l'année prochaine ?), mais ça demande beaucoup d'investissement (surtout en début de carrière le temps de construire et diversifier son offre), et il ne faut pas se décourager.

Même si le climat actuel, pourrait nous inciter à finalement rentrer dans le rang voire "rendre le tablier" plutôt que de s'investir bientôt à perte dans sa petite boite si certaines réformes entrent en vigueur... encore que l'impact serait, je l'espère, limité dans ma campagne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ginsteve.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: guide non-précaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
guide non-précaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FORUM] Le Guide du débutant.
» Guide des programmes - Cablecom
» Guide+ et décodeur numérique UPC Thomson
» Guide des programmes EPG
» Guide du Collectionneur avisé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fgmp Forum des Guides & Médiateurs du Patrimoine :: QUI EST QUI? QUI FAIT QUOI? :: Discussions et échanges sur les métiers de la médiation-
Sauter vers: