fgmp Forum des Guides & Médiateurs du Patrimoine
Bienvenue sur le Forum des Guides & Médiateurs du Patrimoine!



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Engagez-vous dans le devenir des Professions du Guidage!
Réagissez sur le FGMP!
www.fgmp-forum.org
contact@fgmp-forum.org
Pour en savoir plus sur la carte unique de Guide Conférencier, cliquez ici: http://www.fgmp-forum.org/f68-guide-conferencier-carte-unique-des-avril-2012
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 142 le Mar 19 Avr 2011 - 13:55
Derniers sujets
» master valorisation patrimoine culturel &développement local
Jeu 12 Jan 2017 - 18:00 par seve

» Visites guidées/ateliers et jeune public: comment faire?
Ven 12 Aoû 2016 - 19:04 par Caroline

» Application smartphone
Ven 14 Aoû 2015 - 17:59 par gvivier

» Et la loi Macron alors????
Dim 2 Aoû 2015 - 12:44 par Antoine Estienne

» Licence pro GC
Dim 26 Juil 2015 - 18:13 par Esquimou

» REFUS DE DELIVRANCE DE LA NOUVELLE CARTE
Mer 24 Juin 2015 - 0:17 par florence8478

» Bonjour à tous !
Dim 14 Juin 2015 - 22:34 par mary29

» Bonjour à tous
Sam 2 Mai 2015 - 15:22 par Esquimou

» le site web "experience privée"
Mar 28 Avr 2015 - 19:22 par padoalonsa

» Carte de Guide Conférencier en danger ?!
Dim 12 Avr 2015 - 12:42 par Séraphine

Statistiques
Nous avons 1026 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Amandine.e

Nos membres ont posté un total de 9122 messages dans 1691 sujets
Forum

Partagez | 
 

 De la précarité des professions du guidage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier
Admin
Admin


Age : 42
Masculin Date de naissance : 06/10/1974
Localisation : Lille (59000)
Date d'inscription : 13/04/2006
Nombre de messages : 1694
Emploi : Guide Interprète Conférencier | Chargé de Promotion OT

MessageSujet: De la précarité des professions du guidage   Dim 1 Fév 2009 - 15:23

Célia nous disait dans un autre fil:

Mais j'avoue que je ne comprends pas bien pourquoi la précarité des guides est à ce point entretenue... Je pense que le louvre, versailles, notre dame... ont besoin de guide toute l'année .... Je serais pour une titularisation avec possiblité de faire autre chose dans le service entre les visites ... (recherches pour d'autres visites, préparation à des expos... C'est un coût pour l'institution la titularisation d'un guide même si son salaire sera supérieur à celui d'un conservateur... masi c'est aussi un coût d'adresser des annonces et de recevoir les candidats...

Je suis souvent choquée de lire que telle institution propose un stage ... d'allieurs souvent intéressant de 3 voire 6 mois non rénuméré... Je ne crois pas que pendant ce temps le stagiaire ne fait que compter les paquerettes des jardins publics.. !! C'est scandaleux...

Si cela est possible, j'espère pouvoir, dans le cadre de l'association que je reprendrais, embaucher et titulariser des guides et les faire participer au développement de l'association entre les visites.. Je pense que ca serait intéressant pour tout le monde... Mais bon on n'en est pas encore là...




olivier@fgmp-forum.org | Site perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/olea/cariboost1/index.html
Olivier
Admin
Admin


Age : 42
Masculin Date de naissance : 06/10/1974
Localisation : Lille (59000)
Date d'inscription : 13/04/2006
Nombre de messages : 1694
Emploi : Guide Interprète Conférencier | Chargé de Promotion OT

MessageSujet: Re: De la précarité des professions du guidage   Dim 1 Fév 2009 - 15:27

Célia a écrit tantôt:

Citation :
Mais j'avoue que je ne comprends pas bien pourquoi la précarité des guides est à ce point entretenue... Je pense que le louvre, versailles, notre dame... ont besoin de guide toute l'année .... Je serais pour une titularisation avec possiblité de faire autre chose dans le service entre les visites ...

La précarité est en grande partie due à la saisonnalité de nos professions et au fait qu'il est moins coûteux d'employer en CDD dans des conditions précaires qu'en CDI dans des conditions plus dures à tenir...

Pour le Louvre, il s'agit d'un Musée de la RMN, il y a donc normalement du personnel titulaire à l'année recrutés par la RMN...

Pour Versailles (Établissement public du musée et du domaine national de Versailles) voici le personnel dont environ une moitié de fonctionnaires:

944 personnes, dont 577 fonctionnaires travaillent au sein de l'établissement public (chiffres 2006), exerçant une grande diversité de métiers permettant la sauvegarde et à la mise en valeur du site et de ses collections.

On compte notamment :
▪ 435 agents d’accueil et de surveillance
▪ 98 caissiers, contrôleurs régisseurs
▪ 39 chargés d'information culturelle
▪ 31 agents de sécurite-incendie
▪ 89 jardiniers
▪ 13 fontainiers
▪ 39 scientifiques (conservateurs, chercheurs, documentalistes, archivistes…)
▪ 21 agents d’ateliers (ébénistes, tapissiers, doreurs, photographes…)
▪ 34 personnels des travaux
▪ 51 personnes chargées du développement ( services culturels, communication, tourisme, mécénat...)
▪ 86 personnes en charge de l'administration et des finances


Il y a donc des titulaires... Plus tous les guides bossant pour des entreprises parisiennes y exerçant plus ou moins régulièrement, il s'agit là de guides "privés"...




olivier@fgmp-forum.org | Site perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/olea/cariboost1/index.html
Cunégonde
Néophyte
Néophyte


Age : 54
Date de naissance : 05/05/1962
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 10/08/2008
Nombre de messages : 26
Emploi : Gérante d'agence de voyages

MessageSujet: Re: De la précarité des professions du guidage   Dim 1 Fév 2009 - 17:32

Bonjour,
il est vrai que je ne vais que rarement sur ce forum,
mais j'aimerais également vous donner un point de vue de "l'autre côté de la barrière".
En tant que gérante,il m'est difficile d'assurer des CDI pour les guides que j'emploie.
La raison étant que (ce n'est pas parce que je suis méchante et que je veux faire un maximum de profits sur le dos des guides qualifiés),les flux de touristes étant variables selon les mois,en ayant des guides qualifiés en CDI,je risquerais de compromettre la pérennité de mon entreprise,sachant que contrairement aux structures telles que celles dépendant de la RMN (Louvre...) et autres établissements publics ou semi-publics,je n'ai pas de subvention de l'état.
Je précise que les guides travaillant chez moi touchent les Assedics lorsque je ne peux pas leur fournir de travail.Certains travaillent pour plusieurs employeurs,cela ne me dérange pas,car je suis quand même consciente du fait qu'il s'agit d'une profession précaire,et pourtant si difficile d'accès du fait de la réglementation et des cartes de guides obligatoires pour guider dans les musées et monuments.
Pour répondre à Célia qui voudrait un CDI,il est toujours possible d'avoir un CDI auprès de la RMN (sous réserve de l'obtention des agréments nécessaires)
Dans le privé,malheureusement,peu de CDI.
Sinon,puisque le sujet est apparemment revenu récemment,j'embauche tous les types de guides (GIN,GIR,GCVPAH,GCN) sans aucune différence de salaire lié à leurs cartes.
Les seules différences que je fais (mais ici,chacun dans les structures privées est libre de sa politique de rémunération) est un bonus pour les langues rares (autres qu'européennes) parlées.
Sinon,comme il m'arrive aussi de faire des circuits sur plusieurs régions,les GIN ou éventuellement des GIR ou GCVPAH ayant passé l'examen dans plusieurs régions ont plus de travail que les autres,cela n'étant nullement du favoritisme,mais uniquement lié à la compétence géographique de leurs cartes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chlorindre
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 39
Féminin Date de naissance : 25/04/1977
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 06/01/2009
Nombre de messages : 431
Emploi : Médiatrice culturelle du patrimoine / GCVPAH

MessageSujet: Re: De la précarité des professions du guidage   Lun 2 Fév 2009 - 12:54

Bonjour,
la précarité fait partie du jeu de ce métier passionnant. C'est difficile à accepter, mais on ne peut pas demander à des employeurs de couler leurs boîtes, ou OTSI, avec les quelques emplois permanents qu'ils comptent, pour assurer des CDI à leurs guides.
En revanche, ce qu'on est en droit d'exiger de la part des OTSI - tant comme client que comme employé - c'est le respect du code du tourisme... Il y a encore trop de grands OTSI qui emploient des non-professionnels pour faire des visites dans les monuments historiques (ce qui est interdit - voir les autres rubriques du forum). Le pire est lorsqu'ils affichent ces personnes comme guides interprètes ou guides conférenciers auprès des visiteurs...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célia
Fidèle
Fidèle


Age : 42
Date de naissance : 10/03/1974
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 25/01/2009
Nombre de messages : 61
Emploi : Médiatrice culturelle

MessageSujet: Re: De la précarité des professions du guidage   Lun 2 Fév 2009 - 19:45

Merci de vos réponses et précisions.

Je me demande s'il ne faudrait pas peut-être réétudier les équivalences.... J'ai une maitrise d'histoire de l'art depuis 10 ans et parce que je souhaitais remettre mes connaissances à niveau, j'ai souhaité reprendre une formation au GRETA. Mais c'est comme si je n'avais rien puisque je passe les examens pour obtenir une carte professionnelle. Il y a une équivalence avec le BTS tourisme mais pas avec la maîtrise.
Mais c'est vrai q'uil n'y a pas de cours sur les méthodes de guidage dans un cursus d'histoire de l'art classique ... le contenu est beaucoup plus théorique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chlorindre
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 39
Féminin Date de naissance : 25/04/1977
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 06/01/2009
Nombre de messages : 431
Emploi : Médiatrice culturelle du patrimoine / GCVPAH

MessageSujet: Re: De la précarité des professions du guidage   Mer 4 Fév 2009 - 11:20

Personnellement, je ne suis pas favorable aux équivalences.
1) Un bon étudiant ne fait pas forcément un bon guide conférencier, la délivrance systématique d'une carte risquerait de dévaloriser la profession
2) Inutile d'encarter en masse pour précariser davantage la profession

une anecdote:
j'ai suivi la visite "guidée" du cloître médiéval de la cathédrale d'Aix-en-Provence le propos était un peu superficiel et vague mais j'étais venue pour le cloître pas pour le discours. Néanmoins
1) j'ai commencé à tiquer quand l'étudiant qui nous guidait a commencé par nous présenter le symbole de l'évangéliste Luc en nous disant que contrairement à ce qu'on pourrait penser, "ce n'est pas le logo d'une marque de riz" (j'ai rapidement compris pour quoi il prenait ses visiteurs). Ce n'était malheureusement que la première d'une longue série de blagounettes bien rodées...
2) j'ai commencé à m'impatienter quand il a demandé (3x) quel empereur romain s'était converti au christianisme et qu'il n'a pas écouté (3x) la réponse que je lui donnais -j'avais hâte d'abréger le suplice - (effectivement, il n'avait aucune interraction avec le groupe, il faisait son petit show bien minuté et repartait pour un tour).
3) pour finir en beauté, il nous a montré une statue de la Vierge en nous précisant que le culte de la Vierge prenait son essor au XIXe siècle. Je lui ai très gentiment donné quelques exemples antérieurs qui prouvent l'importance du culte de la Vierge bien plus tôt, et en l'absence de son groupe (pour éviter de l'humilier). Il m'a snobé en répondant avec aplomb que lui était en DEUG et qu'en conséquence c'est lui qui avait raison (visiblement il n'avait pas pensé qu'il pouvait avoir des visiteurs avec un niveau universitaire égal ou bien plus élevé).
Au final: je me souviendrai toujours de cette visite comme de l'exemple à ne pas suivre et je la cite toujours lorsque je fais des formations.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la précarité des professions du guidage   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la précarité des professions du guidage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friskette: Maman cent professions qui écrit pour les enfants
» Stage universel de guidage danse de couple
» [SOFT] ASPASS : navigateur GPS avec guidage vocal [Demo/Payant]
» Problème guidage vocal - Tomtom 6
» les 100 professions d'une maman :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fgmp Forum des Guides & Médiateurs du Patrimoine :: QUI EST QUI? QUI FAIT QUOI? :: Discussions et échanges sur les métiers de la médiation-
Sauter vers: