fgmp Forum des Guides & Médiateurs du Patrimoine
Bienvenue sur le Forum des Guides & Médiateurs du Patrimoine!



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Engagez-vous dans le devenir des Professions du Guidage!
Réagissez sur le FGMP!
www.fgmp-forum.org
contact@fgmp-forum.org
Pour en savoir plus sur la carte unique de Guide Conférencier, cliquez ici: http://www.fgmp-forum.org/f68-guide-conferencier-carte-unique-des-avril-2012
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 142 le Mar 19 Avr 2011 - 13:55
Derniers sujets
» master valorisation patrimoine culturel &développement local
Jeu 12 Jan 2017 - 18:00 par seve

» Visites guidées/ateliers et jeune public: comment faire?
Ven 12 Aoû 2016 - 19:04 par Caroline

» Application smartphone
Ven 14 Aoû 2015 - 17:59 par gvivier

» Et la loi Macron alors????
Dim 2 Aoû 2015 - 12:44 par Antoine Estienne

» Licence pro GC
Dim 26 Juil 2015 - 18:13 par Esquimou

» REFUS DE DELIVRANCE DE LA NOUVELLE CARTE
Mer 24 Juin 2015 - 0:17 par florence8478

» Bonjour à tous !
Dim 14 Juin 2015 - 22:34 par mary29

» Bonjour à tous
Sam 2 Mai 2015 - 15:22 par Esquimou

» le site web "experience privée"
Mar 28 Avr 2015 - 19:22 par padoalonsa

» Carte de Guide Conférencier en danger ?!
Dim 12 Avr 2015 - 12:42 par Séraphine

Statistiques
Nous avons 1026 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Amandine.e

Nos membres ont posté un total de 9122 messages dans 1691 sujets
Forum

Partagez | 
 

 Les "GREETERS"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Olivier
Admin
Admin


Age : 42
Masculin Date de naissance : 06/10/1974
Localisation : Lille (59000)
Date d'inscription : 13/04/2006
Nombre de messages : 1694
Emploi : Guide Interprète Conférencier | Chargé de Promotion OT

MessageSujet: Les "GREETERS"...   Dim 8 Fév 2009 - 22:37

Copie d'un article AFP:


Le Pas-de-Calais, 1er réseau départemental de "greeters" pour les touristes
Le 08/02/2009 à 17:16

Le Pas-de-Calais est devenu ce week-end le premier département de France à mettre en place un réseau de bénévoles accueillants ou "greeters" (de l'anglais "to greet", ou accueillir) pour les touristes.

Conclu par une convention du conseil général, le réseau Greeters62 avait démarré de façon informelle en mai 2007, via une petite annonce, à l'initiative du comité départemental du tourisme. Il permet, grâce à son site internet (www.greeters62), de visiter gratuitement, l'espace d'un après-midi ou d'une matinée, un site ou une ville du département avec un habitant du cru.

Comme à New York, où le premier réseau du genre s'est constitué pour "rendre la ville moins effrayante", ou à Paris et Nantes, 42 personnes vont "faire partager les valeurs des habitants du Pas-de-Calais", selon Diana Hounslow, directrice du comité départemental du tourisme.

"Le tourisme s'est énormément professionnalisé et les bénévoles qui avaient créé les syndicats d'initiative se sont retrouvés un peu laissés pour compte alors que ce sont de véritables passionnés et des gens qui ont des choses à dire", explique Diana Hounslow.

"C'est quelque part la réhumanisation du tourisme, c'est ramener le tourisme à sa véritable base qui consiste à rencontrer d'autres cultures", ajoute-t-elle. Les bénévoles ne doivent pas se substituer à des guides, mais plutôt emmener les touristes "hors des sentiers battus", dit-elle.

"Notre région est riche de la mentalité de ses habitants, leur chaleur, leur hospitalité, c'est quelque chose que j'aimerais pouvoir véhiculer", explique Christine Hazebrouck, 42 ans, membre du réseau et par ailleurs en formation pour devenir guide-interprète national.

Balades à vélo, randonnées, autant d'occasions pour elle, qui habite le village de Bouvelinghem (150 habitants), de "s'enrichir sur sa culture et sur d'autres cultures grâce au regard de quelqu'un d'étranger".

© 2009 AFP




olivier@fgmp-forum.org | Site perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/olea/cariboost1/index.html
VirginieB
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 48
Féminin Date de naissance : 05/09/1968
Localisation : Cote d\'Azur
Date d'inscription : 21/07/2008
Nombre de messages : 576
Emploi : Guide Interprète

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Dim 8 Fév 2009 - 23:29

C'est très intéressant quela France s'y mette aussi,je me demandais quand ça apparaitrait chez nous !

J'ai utilisé les serices de "Big Apple Greeter" à New York et ceux de "Cicerones" à Buenos Aires qui fonctionnent de cette façon là.

J'ai longuement discuté avec les personnes qui m'ont accueilli dans les deux villes, et leur association a de très bonnes relations avec les guides officiels de la ville. En fait, ils ont fait des études, et seulement environ 1 % des personnes qui font appel à eux auraient pris un tour guidé qu'ils auraient du payer.

Ces associations ne s'adressent pas aux groupes mais aux indviduels. Ils prennent maximum 2 à 3 couples, et adaptent leurs visites en fonction de la mobilité des participants.

Leurs prestations sont gratuites, les pourboires refusés, et la seule chose qu'on demande c'est une donnation minime pour aider au fonctionnement de l'association, mise dans une enveloppe scellée, et de remplir un questionnaire d'appréciation.

En général on invite la personne à déjeuner. Dès le départ, ils précisent bien qu'ils ne sont pas guides, ce ne sont pas des commentaires historiques, mais plutôt des conversations sur la vie dans le pays ou la région, et des petits trucs utiles du type comment prendre le bus (et en plus l'asociation offre un ticket de bus à chaque participant), comment téléphoner, où changer de l'argent, ce qu'il y a à voir dans un quartier ou une ville. Souvent ils vous procurent un plan de la ville et diverses brochures informatives (que l'on peut trouver à l'OT). Ils font une balade avec vous ce qui rassure certaines personnes qui ont peur de se perdre ou qui hésitent à visiter certains zones (c'était le cas pour moi à Buenos Aires dans le quartier de Boca où je ne me serais pas aventurée sans Claudia)

Maintenant il faut juste que l'association soit vigilante quand elle recrute ses volontaires, érifier leur honnêteté. Pour ma part je n'ai eu aucun problème ni à New York ni à Buenos Aires.

Voilà pour ma propre expérience !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chlorindre
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 39
Féminin Date de naissance : 25/04/1977
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 06/01/2009
Nombre de messages : 431
Emploi : Médiatrice culturelle du patrimoine / GCVPAH

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Lun 9 Fév 2009 - 11:08

C'est le cliché erroné du guide qui est véhiculé par ce genre de propos qui m'inquiète plutôt que cette pseudo-concurrence : l'offre est différente.
Mais bon sang ! humaniser le tourisme! les guides ne sont pas des machines ! Il n'y a pas plus humains que ces personnes qui rament dans un job plus que précaire pour partager leur passion avec les visiteurs !
Dans le même genre j'avais déjà pu apprécier ceci :

Citation :
Le Parisien du mercredi 27 août 2008
visitez Barbizon avec votre lecteur MP3

« C'est mieux que de se balader derrière un guide avec un micro ! » commente Cédric, un jeune homme du village habitué à la valse des touristes. Là, pas besoin de se précipiter pour saisir le commentaire.

Un jeune homme du village habitué à la valse des touristes mais manifestement pas à participer à des visites guidées ! comme souvent ceux qui font ce genre de commentaire...

Les guides ne baladent pas leurs visiteurs derrière eux - nous accueillons des personnes pas des bestiaux - mais ils visitent avec eux, donnent des explications sur les monuments intéressants et répondent aux questions des visiteurs.On n'a jamais vu un guide faire un commentaire tout seul ; il dialogue avec son public.

J'attends de voir un MP3 répondre à une question d'un de ces touristes, plaisanter avec lui ou parler avec lui de sa ville d'origine... Le MP3 est encore une offre différente.

Mais je prêche des convertis, c'est plutôt auprès d'un petit nombre de journalistes que nous aurions à faire un peu d'information pour qu'ils arrêtent de véhiculer le cliché du guide 19e siècle, à défaut de la faire auprès des gens qui n'ont jamais assisté à de vraies visites guidées.

Je m'emporte un peu et du coup je ne suis pas certaine d'être très claire (en plus j'ai toujours les annulaires qui ripent sur les touches de clavier c'est pourquoi il m'arrive de louper les lettres qui y correspondent)... mais bon, ça suffit les clichés pourris !

Pour remédier à ça, je propose de consacrer un sujet à nos meilleures expériences professionnelles.


Avec le site des journalistes du patrimoine. http://www.journalistes-patrimoine.org

j'ai assisté à une de leurs rencontres et je peux vous assurer qu'en matière de patrimoine, ces journalistes là, s'y connaissent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yannick
Admin
Admin


Age : 41
Masculin Date de naissance : 26/02/1976
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/03/2009
Nombre de messages : 484
Emploi : Guide | Enseignant | autres

MessageSujet: Lyon city greeters : quand les habitants jouent les guides!   Sam 20 Juin 2009 - 20:46

Un petit tour sur ce site : http://www.lyoncitygreeter.com/FR/.

Le principe : des habitants se proposent de faire visiter la ville, gratuitement bien entendu... Ca existe déjà à Paris, me semble-t-il.

Est-ce une concurrence directe pour notre activité ? En partie, certainement. Est-ce que ça constitue une véritable menace ? Je l'ignore...

Quoi qu'il en soit, il faut garder un oeil sur ces initiatives -celle-ci est portée par l'office de tourisme de Lyon- ne serait-ce que pour être capable de se positionner par rapport à celles-ci.

A suivre...



ysaunier@gmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 53
Féminin Date de naissance : 01/01/1964
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2008
Nombre de messages : 120
Emploi : G.I.R IDF anglais-espagnol

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Sam 20 Juin 2009 - 21:48

Oui,je confirme que les "Greeters" existent aussi à Paris.
Mais en reprenant la charte des Greeters de Lyon visible sur leur site en format PDF,on peut y lire notamment :
"
Le Greeter fait partager sa ville en fonction de la demande des visiteurs, mais cette découverte doit absolument se faire « hors des sentiers battus », elle ne doit en aucun cas être une visite guidée de la ville avec un axe patrimonial.

Les thèmes de balade (shopping, marchés, vie de quartier, sports …) sont des supports à la rencontre. C’est l’expérience humaine, l’échange qui sont importants, et qui restent la base de la rencontre. "

Par ailleurs,toutes ces visites sont gratuites.
Je ne pense donc pas que les "Greeters" constituent une menace pour notre activité,ce qui n'est pas forcément le cas de tous les sites proposant des visites,certains proposant des visites rémunérées par des guides non habilités (le sujet a déjà été évoqué sur ce même forum il y a quelques mois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha
Admin
Admin


Age : 36
Féminin Date de naissance : 03/03/1980
Localisation : Jura
Date d'inscription : 17/10/2008
Nombre de messages : 574
Emploi : Responsable Centrale de Réservation Valvital

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Lun 22 Juin 2009 - 11:04

Oui il y a quelques temps j'étais tombée sur un article parlant de ceux de Nantes et présentant leur site, que je trouve d'ailleurs très attractif
http://www.greeters-nantes.com/

Je ne pense pas que cela soit un problème pour le métier de guide, car comme le souligne le site de Nantes, il s'agit d'un AUTRE tourisme, d'un moment de vie partagé avec un local, pour découvrir un endroit typique (bar, magasin...), découvrir la vie d'une famille...

Mais je suis d'accord avec Chlorindre, ce genre de commentaire m'effraie:

Olivier a écrit:


"C'est quelque part la réhumanisation du tourisme, c'est ramener le tourisme à sa véritable base qui consiste à rencontrer d'autres cultures", ajoute-t-elle. Les bénévoles ne doivent pas se substituer à des guides, mais plutôt emmener les touristes "hors des sentiers battus", dit-elle.


Le guide n'est pas une machine qui débite un discours et qui ne partage pas avec son public. Qui peut faire apprécier une ville et présenter avec passion un lieu mieux que le guide qui passe son temps à déambuler dans les rues et qui passe son temps à en défendre le patrimoine? Je ne vois pas la différence en matière "humaine" entre l'accueil d'un guide et l'accueil d'un greeter. Le mot réhumaniser me gène vraiment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valvital.eu
marion7
Néophyte
Néophyte


Age : 32
Féminin Date de naissance : 21/01/1985
Localisation : entre Lille & Douai
Date d'inscription : 07/05/2006
Nombre de messages : 27
Emploi : en recherche d'emploi

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Lun 22 Juin 2009 - 16:41

Alors étant en stage au CDT du Pas-de-Calais, j'ai assisté samedi à la réunion de présentation des Greeters.

Eh bien ce système peut-être sympatique pour des étrangers découvrir une culture différente.

Je me suis dis que ça me dirais bien. Mais en même temps, qu'on est déjà guide, ça doit être assez difficile de se détacher, de ne pas raconter que des choses historiques, patrimoine, etc de ne pas prendre cette sortie comme une visite.

De plus, il faut pouvoir avoir vraiment beaucoup de choses à raconter et être depuis un moment sur le lieu du "Greeting"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier
Admin
Admin


Age : 42
Masculin Date de naissance : 06/10/1974
Localisation : Lille (59000)
Date d'inscription : 13/04/2006
Nombre de messages : 1694
Emploi : Guide Interprète Conférencier | Chargé de Promotion OT

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Lun 22 Juin 2009 - 19:11

Je partage l'avis de Natacha, comme si tous les guides étaient de piètres réciteurs sans humour, sans feeling... Je ne suis pas d'accord avec cette manière de présenter les greeters comme les sauveurs de la découverte urbaine et "nous autres" comme des robots ou des blasés!

Edit: je viens de lire un article dans la presse lyonnaise online sur le sujet, et l'OT de Lyon di qu'il s'agit d'un "échange culturel" et aussi il est aussi dit dans cet article « Les greeters, c'est l'anti-tourisme industriel et cela correspond bien à Lyon, où les visiteurs nous disent qu'ils sont bien accueillis » (Jean-Michel Daclin, adjoint aux relations internationales à la mairie de Lyon)

Je trouve étrange qu'un OT embauche des "guides" pour du tourisme de masse et des "greeters" pour donner de l'authentique? Moi je trouve ça vachement rentable pour les gros OT, qui sont des entreprises à part entière, de développer ce nouveau système de visite qui ne coûte pas un sou tout en leur ramenant des retombées positives ;o)

Je trouve juste dommage comme le disait plus haut Natacha que nous nous retrouvions dans le rôle du guide barbant et pas authentique alors que le côté "industriel" ou "de masse", qui nous l'impose? Les OT, pardi, comme celui-là qui veut donner de l'authentique par ailleurs ;o) C'est étrange.




olivier@fgmp-forum.org | Site perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/olea/cariboost1/index.html
chlorindre
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 39
Féminin Date de naissance : 25/04/1977
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 06/01/2009
Nombre de messages : 431
Emploi : Médiatrice culturelle du patrimoine / GCVPAH

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Mar 23 Juin 2009 - 10:36

Je ma souviens avoir lu un article sur le téléchargement d'audio-visites en MP3 sur le site internet de l'OT de Fontainebleau avec un commentaire de soi-disant visiteur (soi-disant pcq vu son commentaire il n'avait jamais eu à faire à un guide professionnel) qui disait que c'était mieux que de suivre un guide parce qu'on n'était pas obligé de suivre ou que c'était rasoir...
Evidemment les rouages de mon cerveau de "vieille guide rasoir" se sont mis en marche d'une part il me semble n'avoir jamais vu de guide enchaîner ses visiteurs le temps de la visite " style colonne de forçats" pour empêcher les visiteurs de partir de la visite.
D'autre part j'ai déjà entendu des personnes dire que les visites guidées c'était du discours par coeur - ce qui n'est pas le cas chez les guides professionnels qui ont obtenu leur carte depuis les années 1990 - mais dans ce cas, si ces personnes n'aiment pas avoir un discours formaté, en quoi l'audio-guide serait-il mieux, proposant le même discours, mot pour mot et sans dialogue?

J'en ai conclu :
1°, il y a de la pédagogie à faire auprès du public sur notre métier - ne serait-ce que pour distinguer les guides professionnels des étudiants et autres guides du dimanche qui font cela dans les châteaux privés en été (ce qui contribue à la sauvegarde de ces sites par le biais des entrées payantes et des subventions - ne jetons pas la pierre aux propriétaires de châteaux).
2°, On a un droit de réponse dans la presse, qu'attendons nous pour en user, à condition de répondre intelligemment, non agressivement et surtout dans le sens de la défense du consommateur et de la qualité de la visite qui - le rapport de l'étude du ministère du tourisme l'a montré - est une préoccupation commune aux 4 cartes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momoppe
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 47
Masculin Date de naissance : 01/01/1970
Localisation : Ile-de-france
Date d'inscription : 25/01/2009
Nombre de messages : 121
Emploi : GC

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Mar 23 Juin 2009 - 10:49

Entièrement d'accord Chlorindre,
pour le néophyte (qui ne sait pas toujours qu'il existe des cartes de guides),il a un jugement des guides d'après son expérience personelle ou celle racontée par ses proches et amis.
Mais lors de visite guidée,souvent (malheureusement) le visiteur n'est pas informé de la qualification on non du guide.
Par là même,tous les guides (encarté ou non) sont mis à la même enseigne
En ce qui concerne les audio-guides,il existe sans doute aussi une raison économique,qui la crise aidant,va sans doute se développer dans les prochaines années.En effet,pour un Office de tourisme (souvent subventionné par l'Etat,mais pas toujours),proposer des audio-guides est plus "rentable" financièrement que de devoir payer des guides,de surcroît diplômés.
Il restera cependant quelque chose que l'audio-guide ne pourra jamais faire : répondre aux questions des visiteurs.Et là,nous pouvons faire la différence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha
Admin
Admin


Age : 36
Féminin Date de naissance : 03/03/1980
Localisation : Jura
Date d'inscription : 17/10/2008
Nombre de messages : 574
Emploi : Responsable Centrale de Réservation Valvital

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Mar 23 Juin 2009 - 11:23

=Olivier, si finalement ce sont les OT qui mettent en avant les greeters, finalement n'y aura-t-il pas à un moment donné un amalgame (pour le public), qui va privilégier un "gens de pays" gratuit plutôt qu'un guide soit disant barbant et payant ! enfin je sais pas si je m'exprime clairement...

=Chlorindre malheureusement ils se basent sur l'existence de certains guides "non cartés", souvent étudiants, à qui l'on donne une trame et qui récite par coeur, je l'ai vu encore ici il n'y a pas si longtemps. Nous avons la chance à Arbois d'avoir la maison de Pasteur. Mais il s'agit d'une fondation privée qui la gère et malheureusement qui emploie de jeunes saisonniers, et je pense que c'est la visite la plus médiocre que j'ai jamais suivi... résultat en est que le site est en déclin et se bat pour rester ouvert. Je suis d'accord avec toi sur la pédagogie à faire, sur la nécessité de porter ce précieux badge de guide régional, national ou conférencier...




Dernière édition par Natacha le Mar 23 Juin 2009 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.valvital.eu
Yannick
Admin
Admin


Age : 41
Masculin Date de naissance : 26/02/1976
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/03/2009
Nombre de messages : 484
Emploi : Guide | Enseignant | autres

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Mar 23 Juin 2009 - 12:15

L'implication des OT risque effectivement d'entraîner un amalgame... Sans compter que le discours "guide=barbant" est plus que dommageable pour nous. A nous de prouver le contraire ! cheers

Sinon, au risque de me faire huer, il faut quand même admettre qu'il y a certains guides cartés qui débitent le même discours en permanence, sans se préoccuper de leur public... Ou qui racontent des âneries. Il nous faut reconnaître qu'il y a de bons guides sans carte et de moins bons guides avec carte. Mais nous sommes tous des êtres humains, c'est normal que les qualités de chacun soient différentes.



ysaunier@gmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chlorindre
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 39
Féminin Date de naissance : 25/04/1977
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 06/01/2009
Nombre de messages : 431
Emploi : Médiatrice culturelle du patrimoine / GCVPAH

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Mar 23 Juin 2009 - 14:49

C'est vrai d'où l'importance d'avoir un bon manager ou animateur du patrimoine qui motive ses équipes en leur proposant des nouveau thèmes de visite et de la formation continue.
Mais bon, globalement les efforts qui ont été faits depuis quelques années, au moins pour les GCVPAH vont dans le bon sens avec des exam qui ne reposent pas sur du bachotage mais qui vérifient les capacités de réflexion et de recul des candidats. De modifications en modifications, l'examen a eu tendance à se compliquer.

Pour les audio-guides, de toutes façons, je pense qu'il y aura toujours des visiteurs qui préféreront avoir à faire à des gens qu'à des machines.

Quand aux guides non cartés, dans les châteaux et sites privés, il est difficile de les faire remplacer par des guides encartés ( =dont les compétences ont été validées) c'est parfois hors de leur portée financière mais cela n'empêche pas de le faire remarquer au propriétaire (surtout quand la visite est à 6E pour un petit tour dans le jardin et dans la grange).
Nous devons certainement plus nous inquiéter des villes et offices de tourismes qui font bosser n'importe qui à partir d'un texte à apprendre par coeur et tant pis s'il ne comprend même pas ce qu'il dit.
La bonne dernière en date : "regardez cette fresque sous les fenêtres...
- pardon ce ne serait pas plutôt une frise? Non! vous êtes sûr? parce qu'une fresque c'est plutôt de la peinture et là ce sont des rinceaux sculptés et non peints..."
Bon je dis ça mais en fait quand l'étudiant ou la personne qui guide fait seulement une ou deux boubourdes et que cette personne n'est pas pédante ou désagréable je ne dis rien devant son public car je ne veux pas être humiliante. Je lui dis après la visite ou je lui propose un debriefing. C'est vrai que les visites tout venant par des faux guides incapables de s'adapter au public c'est saoûlant surtout quand on paye plus cher que pour une visite de qualité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florence Lamousse
Néophyte
Néophyte


Age : 51
Date de naissance : 21/09/1965
Localisation : Lorraine/Champagne-Ardenne
Date d'inscription : 30/05/2009
Nombre de messages : 27
Emploi : GIR/GCR

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Mer 24 Juin 2009 - 9:29

Bonjour,

J'avais aussi eu des infos sur les Greeters, et il y avait aussi eu une émission sur France Inter. Comme beaucoup d'entre vous, j'ai ressenti une grande une dévalorisation de notre profession. j'ai aussi constaté une fois de plus la méconnaissance de ce dernier.

Pour ma part, je reçois beaucoup d'individuels (de 1 à 4 personnes). A ceux-là, il est hors de question de servir une visite "classique". Personnalisation, EVIDEMMENT, avec souvent une préparation détaillée selon les désirs du client, petits restaus et magasins, culture (entrer dans une bibliothèque, montrer et expliquer un hôpital ou une école, une ferme, etc....). Le dernier Américain que j'ai reçu était très intéressé par les céréales et les vaches, alors qu'il était venu pour la Première Guerre Mondiale. Et j'ai pu lui répondre!
Bref, je pourrai en citer pendant des heures. En résumé donc, je ne vois pas ce que les Greeters font de différent. A part le tarif Crying or Very sad


Belle journée à tous.
Florence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramiro84
Habitué
Habitué


Age : 33
Masculin Date de naissance : 10/02/1984
Localisation : Paris 10ème
Date d'inscription : 09/12/2007
Nombre de messages : 38
Emploi : guide interprète

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Sam 4 Juil 2009 - 21:51

Citation :
je reçois beaucoup d'individuels (de 1 à 4 personnes). A ceux-là, il est hors de question de servir une visite "classique". Personnalisation, EVIDEMMENT
Oui mais dans le cas des habitués aux visites de musées ou passant par agences, ce qu'ils vont chercher chez les greeters, c'est justement ce supplément d'âme, une visite qui soit axée autrement que sur l'histoire avec un grand H

Anecdote relatée par un collègue sur un Giverny Versailles, client américain:"la vie de Claude Monet c'était intéressant mais j'ai plus retenu ce que vous avez dit sur le mode de vie des franciliens!"

Par la suite, ne pas oublier que bien souvent, on a un temps limité sur des prestations et qu'il est somme toute logique d'accentuer la visite sur son contenu, historique artistique etc...et qu'on s'adresse à un large public parfois d'horizons différents dans un même groupe!

Citation :
Sinon, au risque de me faire huer, il faut quand même admettre qu'il y a certains guides cartés qui débitent le même discours en permanence, sans se préoccuper de leur public... Ou qui racontent des âneries. Il nous faut reconnaître qu'il y a de bons guides sans carte et de moins bons guides avec carte. Mais nous sommes tous des êtres humains, c'est normal que les qualités de chacun soient différentes

cheers cheers cheers

Ce qui favorise peut etre l'émergence de cette nouvelle demande, c'est peut être un besoin d'individualisation comme le souligne Florence ou bien peut être aussi l'attitude trop didactique-prof d'école-robotique ou même simplement la distance (nécessaire) mais parfois trop marquée entre le guide et le groupe de certains collègues

Mais attention, je n'ai pas dit qu'il fallait sombrer dans "show" version Coluche" Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remigin07.over-blog.com
VirginieB
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 48
Féminin Date de naissance : 05/09/1968
Localisation : Cote d\'Azur
Date d'inscription : 21/07/2008
Nombre de messages : 576
Emploi : Guide Interprète

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Dim 5 Juil 2009 - 16:06

Je travaille avec des groupes et des individuels et ma visite est sensiblement différente

Les groupes sont rarement homogènes et donc on doit servir un discours "passe-partout", souvent ni trop pointu, ni trop basique et de plus comme le souligne Rémi, le manque de temps fait qu'on "zappe" certaines choses, même sur une journée d'excursion

Par contre avec des individuels (2 à 6 pesonnes), c'est différent, c'est presque plus une conversation, surtout lors d'une journée ensemble, d'autant que si les clients sont étrangers, ce sera souvent accès sur le mode de vie des français ou des gens de la région, et donc on devient presque des "greeters". La différence c'est que nous devons en vivre et donc qu'il faut se faire payer !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ramiro84
Habitué
Habitué


Age : 33
Masculin Date de naissance : 10/02/1984
Localisation : Paris 10ème
Date d'inscription : 09/12/2007
Nombre de messages : 38
Emploi : guide interprète

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Dim 5 Juil 2009 - 16:23

Oui, c'est exactement là où je voulais en venir!Lorsqu'on fait une visite avec un temps limité et beaucoup de monde, on ne peut pas répondre à toutes les questions!
Pendant les pauses(déjeuner,descente de bus...) parfois les gens viennent me voir et me posent des questions qui n'ont parfois rien à voir avec la visite, exemple le salaire moyen, le taux de chômage, ma boutique de vêtement préférée...
Le guide est plus abordable dès lors que le groupe est plus petit cqfd!
Les chauffeurs guides minibus par exemple n'ont pas le même type de contact avec les clients-bien souvent- que les guides qui travaillent régulièrement en grand cars!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remigin07.over-blog.com
Olivier
Admin
Admin


Age : 42
Masculin Date de naissance : 06/10/1974
Localisation : Lille (59000)
Date d'inscription : 13/04/2006
Nombre de messages : 1694
Emploi : Guide Interprète Conférencier | Chargé de Promotion OT

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Jeu 25 Mar 2010 - 15:41

Le Comité Départemental du Tourisme du Nord a suivi il y a peu le modèle de son voisin du Pas de Calais...
Il a lui aussi créé son "pool" de greeters sous le label "Nord greeters", dont le logo est sympathique:


Pour plus d'informations, CLIQUER ICI pour visualiser le document pdf.

Le recrutement des premiers greeters a eu lieu lors du salon Tourissima il y a un mois:

Citation :
Le CDT Nord recrute ses premiers greeters à Tourissima

Avis aux passionnés d'art, d'histoire, de culture ou tout simplement d'un quartier de sa commune. le CDT Nord développe un réseau d’accueillants sensibilisé au Nord basé sur la gratuité, le volontariat et l’échange culturel : les Greeters.
Le concept, venant de New York, est de proposer aux touristes de rencontrer un habitant pour qu’il lui parle de « sa » ville dont il est passionné et fier.
Dans le cadre du dossier interreg « Greet the world », le CDT Nord recrute ses premiers greeters au salon Tourissima. Renseignez-vous sur place.




olivier@fgmp-forum.org | Site perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/olea/cariboost1/index.html
Marika
En visite
En visite


Age : 30
Féminin Date de naissance : 26/12/1986
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 25/09/2009
Nombre de messages : 6
Emploi : Chargée d'accueil et visites au Musée Urbain Tony Garnier

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Ven 26 Mar 2010 - 15:27

Toujours en réponse à Chlorindre, et avec un avis différent:
Il est clair qu'il ne faut pas généraliser les jugements sur les guides, qu'ils sont professionnels ou non.
J'ai lu les qualificatifs de tourisme "de masse" par exemple...En tant que guide j'estime qu'une visite est toujours différente en fonction du public qui se trouve en face de moi mais je ne peux m'empecher de comprendre lorsqu'on parle de visites "déshumanisées". Certes le guide est humain, mais dans le cas de visites proposées par des office du tourisme où l'on peut se retrouver dans des groupes de plus de trente personnes derriere un guide avec micro, j'ai du mal a croire qu'il puisse exister un réel échange...
Personnellement j'essaie de mettre en place un seuil d'environ 25 personnes lors de mes visites pour faire beneficier dune qualité d'écoute et d'échange optimale...

Marika
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Jeu 6 Mai 2010 - 12:23

Bonjour,

Suite à l'article faisant de la pub pour l'association des greeters de Nantes, sorti il y a 3 semaines dans le supplément "Femina" diffusé avec la Dépêche du Midi tous les dimanches, je suis depuis en discussion par mail avec une de ces greeters (qui a un travail salarié dans un musée de la ville).

Le fait est que les propos de ces personnes qui affirment "ne pas guider" et juste faire visiter leur ville pour le plaisir bénévolement et refuser tout pourboire (alors qu'ils ont tous un boulot salarié), ne sont pas vraiment très clairs.

D'un côté, ils affirment ne pas faire de l'ombre aux guides encartés, mais ils se permettent quand même de faire des commentaires historiques sur des monuments de leur ville affirmant qu'ils ont le droit de dire ce qu'ils veulent.

La limite entre ces visites gratuites et celles des guides me paraît très fragile et avec le temps, il y aura forcément des débordements sur notre métier. D'autant plus que les visiteurs ne connaissent pas forcément la différence entre un guide et un greeter et que beaucoup n'y verront que l'avantage d'une gratuité de prestation.

Personnellement, je m'oppose tout à fait à ces associations et j'invite tous les guides à les dénoncer à la Préfecture de leur ville, pour concurrence déloyale, comme la loi nous le permet, avant qu'elles nous envahissent complément et que nous ne puissions plus rien faire pour les déloger.

Il est déjà de plus en plus difficile de trouver des missions de guide, de ne pas se faire sous-payer, alors s'il faut encore faire face au bénévolat de gens qui se font juste plaisir, où allons-nous?

Que dirait votre boulangère si vous veniez offrir des gauffres devant sa vitrine aux passants, même si elle n'en vend pas dans sa boutique? Elle dirait certainement que vous lui faîtes de la concurrence déloyale, car au lieu de lui acheter un gâteau, les clients préfèreraient soudainement les gauffres puisque celles-ci sont gratuites.

Personnellement, je pense qu'il y a véritablement un danger qui se profile à l'horizon, surtout dans cette période économique difficile que nous vivons à l'heure actuelle.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Yannick
Admin
Admin


Age : 41
Masculin Date de naissance : 26/02/1976
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/03/2009
Nombre de messages : 484
Emploi : Guide | Enseignant | autres

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Jeu 6 Mai 2010 - 13:13

Quelques extrait d'un échange récent sur la page Facebook de Rhône-Alpes Tourisme (28 avril) :

Citation :
Vous souhaitez visiter Lyon d’une autre manière ? Suivez un « Greeter » : ces habitants passionnés par leur ville vous feront découvrir ses secrets de manière originale !
(avec un lien vers une vidéo YouTube).

Réaction d'un guide :
Citation :
Sinon il y a les guides pro qui vivent de ça et qui tentent de gagner leur vie grâce aux visites guidées. Eux aussi sont des acteurs du tourisme qui font découvrir la ville de façon originale!

Réponse de l'un des fans de la page :
Citation :
vous ne faîtes pas le même métier,tout le monde l'a bien compris,vous ne croyez pas? C'est bien les regards différents (...)

Voilà typiquement le genre de propos qui a le don de me mettre hors de moi quand on parle des greeters : EUX sont "différents", EUX sont "originaux" et j'en passe. J'aimerais bien qu'on me montre en quoi ils sont si "différents" et si "originaux" ! Différents parce qu'ils sont gratuits, ça oui. Mais après ? Quelqu'un pourrait-il m'expliquer quelle est cette différence qui paraît tellement séduisante qu'elle en ringardise toute notre profession ? Et en quoi leur visite est "originale" ? Un bon guide ne fait que ça, des visites originales. Originales, parce que toutes différentes étant donné que nous ne sommes pas des machines qui rabâchent le même discours. Mais admettre ça implique d'ôter ses oeillières et de mieux observer un métier qui a grandement évolué en 20 ans !

Rhône-Alpes Tourisme a clos la conversation en insistant bien sur les compétences et qualifications des guides (c'est la moindre des choses) mais il n'empêche... le mal est fait et un peu plus d'eau est apportée au moulin des greeters.



ysaunier@gmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Jeu 6 Mai 2010 - 14:43

J'abonde tout à fait dans le sens de Yannick. J'aime particulièrement son expression "les greeters ringardisent notre profession" parce que c'est tout à fait exact. C'est de la banalisation à l'état pur et je ne vois rien d'original à leurs prestations, sinon la gratuité qui est d'ailleurs, je le pense, l'atout primordial de leur succès.

Personnellement, j'ai pris le parti de lutter contre les greeters par tous les moyens possibles. Déjà, quand je fais mes courses en ville et que je croise un groupe, je demande toujours au guide de me montrer sa carte si elle n'est pas accrochée quelque part sur lui. Un beau jour, il arrivera bien que je tombe sur un amateur entrain de guider et je peux garantir le scandale que je vais faire pour lui pourrir sa prestation.

Je trouve inadmissible que ces associations soient publicitées dans des journaux et parfois, par des administrations publiques dans le style Conseil Général.

Je suis consciente que la tendance générale est de se plaindre sans cesse de tous les abus, mais surtout de ne rien faire. Pourtant, il est grand temps d'agir! Guides encartés, réveillez-vous! Défendez votre juste cause, votre profession, votre gagne-pain, votre passion à transmettre vos connaissances de manière ludique et pédagogique, car vous êtes des passeurs et des gardiens de notre mémoire collective.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Inconditionnel
Inconditionnel


Age : 57
Date de naissance : 01/01/1960
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/09/2008
Nombre de messages : 165
Emploi : guide-interprete national

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Jeu 6 Mai 2010 - 21:05

En lisant vos commentaires sur les Greeters,je dois dire que je trouve vos réactions légitimes,mais juridiquement difficiles à appliquer.
Lilith,tu dis demander la carte de guide au "greeter",mais il me semble - sauf erreur - que les Greeters n'exercent ni dans les musées ni dans les monuments historiques.
Et donc,en l'occurence,tu n'as pas à demander une carte de guide à quelqu'un guidant sur la voie publique (hors monument et musée nationaux).
Concernant la concurrence,j'ai un avis partagé...
Nous autres,guides cartés,avons (en théorie) le monopole en ce qui concerne les musées et monuments nationaux.
A mon avis,la concurrence vient moins des greeters que des guides étrangers,et en particulier en provenance des pays ou il n'existe pas de législation particulière sur les visites guidées (je pense en particulier a l'Allemagne).
Car avec la loi Bolkestein et alii,je résume,un guide étranger sous prétexte de la libre-circulation des biens et des services dans l'UE pourra exercer en France.Pour cela,en théorie,il doit faire une demande d'équivalence de sa qualification professionelle.
En Italie,ou il existe des cartes de guide,un guide italien pourra ainsi faire valider sa carte de guide en une carte française.
Mais,en Allemagne,ou il n'existe pas a proprement parler de badge de guide,si ce n'est celle d'une association de guides,mais apparemment délivrée sans examen,en quoi consistera l'équivalence.
Je vais prendre l'exemple des médecins.Un médecin allemand pourra exercer en France s'il est Dr en médecine en Allemagne,après validation de son diplôme auprès du Ministère.
Tous les pays de l'Union ont des diplômes de médecin,donc pas de problème.
Mais,dans le cas des guides,tous les pays n'ont pas forcément de cartes de guide,et la vient peut-être le problème.
Et puis,je dirai que la profession de guide est vraiment spécifique d'un pays.
Il ne me viendrai jamais à l'idée d'aller faire visiter l'Acropole en Grèce par exemple (même si avec l'actualité,le moment est mal choisi de toutes façons).
Autant la médecine (pour reprendre cet exemple) est universelle,autant la culture d'un pays est spécifique et les compétences nationales ne peuvent être transposées d'un pays à l'autre aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier
Admin
Admin


Age : 42
Masculin Date de naissance : 06/10/1974
Localisation : Lille (59000)
Date d'inscription : 13/04/2006
Nombre de messages : 1694
Emploi : Guide Interprète Conférencier | Chargé de Promotion OT

MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Ven 7 Mai 2010 - 0:13

Malheureusement Bertrand a bien raison pour ce qui est du droit de demander une carte à un guide en train d'exercer sur la voie publique. Chacun à le droit d'y guider car rien ne peut l'en empêcher...

Personnellement, les musées et MH, je n'y travaille pas des tonnes, je n'ai donc pas de monopole...

Pour ce qui est des greeters, selon les règles qui organisent le fonctionnement de leurs activités, il est précisé qu'il ne sont pas là pour des visites historiques... Certains ne se gênent pas, mais c'est si original et divertissant et magnifique, magique, superbe et presque transcendent...

Puisque c'est ça, je vais faire greeter, car en étant "guide officiel" je ne peux exprimer qu'une passion bien palote pour ma ville. Je me sens, de plus, tellement mal payé que peu ou rien ça serait quasiment pareil.




olivier@fgmp-forum.org | Site perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/olea/cariboost1/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   Ven 7 Mai 2010 - 10:45

Bonjour,

Après avoir pris renseignement auprès de mon professeur de guidage (qui est aussi chef d'entreprise d'une agence de guides professionnels), il m'a bien signifié que les associations de greeters pouvaient être dénoncées à la Préfecture, car la loi le dit bien: il est interdit de faire de la concurence déloyale à un métier par un loisir bénévole.

Cela dit, je pense que si un jour, je tombe sur un greeter dans la rue entrain de faire un commentaire historique et que je lui demande sa carte qu'il ne pourra pas me fournir, je vais faire un sacré scandale qui risque bien de gâcher son "guidage". Voilà où sera mon intention première: lui mettre la pression devant ses visiteurs et le menacer. Je pense que déjà c'est mieux que de ne rien faire du tout. et de le regarder faire.

Je dirai même que nous devrions "infiltrer" des associations de greeters pour voir exactement leur fonctionnement. Il faut bien connaître son ennemi pour le combattre.

Concernant l'étranger, je peux vous dire que les guides en Italie notamment, défendent bien leurs intérêts, puisque lorsque j'étais accompagnatrice, un jour, une collègue en descendant du car à Pise a pointé le doigt pour indiquer les toilettes à ses touristes et que par malchance, les dites toilettes étant dans la direction de la Tour, elle fut immédiatement verbalisée pour guidage illégal.
Alors que les guides italiens ne viennent pas, dans ces conditions, faire des guidages chez nous.

En Espagne, même topo, même pour un GIN, il ne peut pas guider les monuments nationaux dans ce pays.

Ce qui veut dire en clair, qu'en France et surtout en Province, les guides ne font rien pour défendre leur statut. A Paris, ça barde plus, car étant sur le blog de la FNGI, je suis au courant de toutes les mesures qu'ils prennent pour défendre leur métier (réunions entre eux, opérations "coup de poing" quand ils savent que des Tours Opérateurs emploient des étudiants étrangers pour guider sur les lieux de RDV, dénonciation des agences qui sous-payent, etc.).

Oui, il y a un grave problème de législation, je suis bien d'accord. C'est bien pour cela qu'il ne faut pas baisser les bras et se battre. Mince, il s'agit quand même de notre gagne-pain et de notre passion, non?

A Carcassonne, je peux vous dire que les GIN et GIR ne se laissent pas faire non plus et demandent dans la rue de voir la carte des guides qu'ils ne connaissent pas (surtout dans la Cité). J'ai une collègue qui guide à Narbonne et qui en fait tout autant, et dans la rue.

Voilà, on peut donc se laisser faire ou bien essayer de lutter, choisis ton camp, Camarade!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les "GREETERS"...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les "GREETERS"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Feutres "Touch"
» "Cartogaphie" pour chez GL Pease
» Pâte à tartiner "maison"
» Mon carrousel ["tourbillon"] Chinois
» Livre - "Obsession" de Catherine Kalengula : une version moderne du fantôme de l'opéra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fgmp Forum des Guides & Médiateurs du Patrimoine :: QUI EST QUI? QUI FAIT QUOI? :: Discussions et échanges sur les métiers de la médiation-
Sauter vers: